Filets de merlu en cocotte et purée à l’oseille

Le merlu est un poisson que je cuisine peu. C’est pourtant le poisson le plus pêché en Europe et on en trouve presque toute l’année. Ce matin, je n’avais pas consulté mon calendrier des poissons de saison, et je n’ai donc pas vu que le merlu se consomme de préférence entre mars et juillet…

Au marché, je suis également tombée sur une belle botte d’oseille, produit que je n’avais encore jamais cuisiné, d’où la recette que je vous propose à présent !

Pour réaliser ce plat, prévoyez environ 30 à 40 minutes.


 

SAMSUNG CAMERA PICTURES


 

Liste des ingrédients (pour 2 personnes)

  • deux filets de merlu
  • 100 grammes d’oseille
  • trois gousses d’ail
  • une grosse pomme de terre
  • une dizaine de haricots verts (ou n’importe quel légume à tailler en julienne)
  • 5 cl de crème fraîche liquide
  • une belle pincée de gingembre en poudre
  • une belle pincée de muscade
  • 15 g de beurre
  • 2 CAS d’huile d’olive
  • un demi citron confit au sel (à trouver chez le marchand d’olive, au marché)
  • trois petites gousses d’ail
  • poivre, sel

Préparation de la purée

Lavez votre pomme de terre et faites-la bouillir dans une casserole. Il est inutile d’ajouter du sel pour le moment. Quand la lame d’un couteau traverse facilement la pomme de terre, vous pouvez la sortir. Cela peut prendre une vingtaine de minutes en fonction de sa taille. Pendant la cuisson de la pomme de terre, faites mousser un peu de beurre dans une poêle et jetez les feuille d’oseille (attention, pas toutes, réservez-en cinq ou six pour le poisson) que vous aurez préparées comme des épinards. Faites-les cuire pendant trois minutes sans cesser de remuer (oui, je sais, ça devient très très moche à la cuisson).

Retirez ensuite la peau de la pomme de terre, et passez-la avec l’oseille au moulin à légumes.  Personnellement, j’aime bien les purées qui ne sont pas très fines, c’est la raison pour laquelle je n’utilise pas de blender. A défaut de presse-purée, utilisez une fourchette pour écraser les aliments grossièrement. Ajoutez enfin la crème fraîche, la muscade et un peu de fleur de sel, mélangez bien et gardez au chaud.

Préparation du poisson

Préchauffez le four à 200°.

Au fond d’une petite cocotte en fonte (ou de n’importe quel plat qu’on peut couvrir et qui passe au four) versez un filet d’huile d’olive. Ajoutez ensuite les haricots verts coupés en julienne ainsi que trois petites gousses d’ail. Recouvrez les filets de merlu de feuilles d’oseilles et enroulez-les sur eux-mêmes. Placez-les dans la cocotte. Ajoutez ensuite le zeste (coupé tellement grossièrement qu’on ne peut d’ailleurs plus l’appeler zeste) du demi citron. Saupoudrez une belle pincée de gingembre sur les filets, salez, poivrez, et enfournez durant une quinzaine de minutes.

Rectifiez l’assaisonnement si nécessaire et servez bien chaud.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s