Mes textes : 3 juin 2013

Les dunes

tumblr_inline_nj1ta7bgex1t3kdp8

Le sable vole
Et nos corps enfants
Engourdis par le vent
– Escapadent –
Le ciel recule
Les dunes
Qui nous avalent
Roulent, roulent sur la dune
Les années échappée
Tombent, tombent contre les lunes
Leurs grands yeux étonnés

***

Toi contre moi
D’estuaire en estuaire
La mer
Toujours la mer sur ton visage
Ô toi la brune, aux traits mouvants
Tes yeux s’effacent et tes lèvres s’estompent
Mais toujours ces cheveux noirs, que les marées ignorent
Moi contre toi

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s