Mes textes : 15 avril 2013

Leurs yeux

tumblr_inline_nj1t5fmo6m1t3kdp8

Il y a le temps
Sur ton corps qui s’endort
Les yeux lunes et le front
Objet objet encore encore
Même dans la nuit
Même dans la mort
Corps endormi cherche sortie
Pour ne pas sombrer dans la pornographie
Et les leurs / les yeux voleurs
Qui t’abîment qui t’écorchent
Qui violent ta chaleur
Ceux qui vendent ton corps
Qui le volent qui le prennent
Sans le garder pourtant
Qui consomment qui consomment
Et qui jettent aux mendiants
Avides de tes seins
Qui les recherchent en vain
Au travers des putains
Dont leurs yeux sont pleins
Un jour ils seront vides
Un jour ils seront vides
Et ton corps sera loin

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s