Homard et topinambours rôtis au paprika

Léger craquage au marché hier : j’ai pris un homard (et puis une truffe aussi, mais nous en reparlerons la semaine prochaine). Ben oui, mais le homard est un crustacé de saison. Et puis il me regardait avec des yeux implorants.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Et puis j’adore ça. Et puis c’est bientôt Noël et le réveillon et tout et tout, donc a va dire que c’est pour la science, histoire de vous donner – en toute modestie – quelques idées.

Ouais, c’est une bonne excuse, ça.

Pour cuisiner mon chouchou, prévoyez une bonne heure.


SAMSUNG CAMERA PICTURES


Liste des ingrédients (pour deux personnes)

  • 1 homard de 750g
  • laurier, thym, poivre, sel
  • 30g de beurre salé
  • paprika OU Maggi n°3 (cf. fin de l’article !)
  • huile d’olive
  • 500g de topinambours
  • fleur de sel

Préparation des homard

Dans une grande, très grande marmite, faites bouillir de l’eau salée avec une feuille de laurier, une branche de thym et du poivre. Quand l’eau est à ébullition, plongez le homard, tête la première, dans l’eau et couvrez tout de suite. Une fois que l’ébullition repart, vous pouvez enlever le couvercle et faire cuire à feu moyen pendant quinze minutes. Sortez le ensuite et passez-le sous l’eau froide pour stopper la cuisson. Laissez refroidir.

Préparation des topinambours

Alors là, deux écoles :

  • Vous êtes un warrior et ne craignez pas les douleurs stomacales causées par ce délicieux tubercule :

Epluchez vos topinambours et coupez-les en petits dés. Mettez-les ensuite dans une terrine avec deux cuiller à soupe d’huile d’olive, de la fleur de sel et une bonne quantité de paprika en poudre ou de Maggi N°3. Faites cuire une demi-heure à 200°, en retournant régulièrement.

  • Vous ne souhaitez pas que votre charmant repas aux chandelles soit à jamais gravé dans vos esprits comme le tue l’amour N°1 :

Epluchez vos topinambours et coupez-les en petits dés. Dans une casserole d’eau bouillante salée, ajoutez une cuiller à café de bicarbonate de soude et faites blanchir les topinambours pendant quelques minutes. Egouttez-les soigneusement et mettez-les ensuite dans une terrine avec deux cuiller à soupe d’huile d’olive, de la fleur de sel et une bonne quantité de paprika en poudre ou de Maggi N°3. Faites cuire une demi-heure à 200°, en retournant régulièrement.

Quoi qu’il arrive, ne réchauffez pas les topinambours, et débrouillez-vous pour que la fin de leur cuisson corresponde à la fin de cuisson au four du homard !

Cuisson du homard (partie 2 !)

C’est maintenant qu’il va falloir de vêtir d’un tablier. Impossible de réaliser la découpe sans vous salir et retapisser votre cuisine au passage. Placez votre homard sur une planche à découper et à l’aide d’un grand couteau bien solide, coupez-le en deux dans le sens de la longueur. Pour cela, il vous faut procéder de la manière suivante : enfoncez votre couteau bien droit au milieu de la partie « tête », de manière à la transpercer. Abaissez ensuite votre couteau vers la queue, de manière à la couper en deux. Coupez ensuite le reste de la tête. Retirez ensuite l’intestin. Vous pouvez éventuellement regarder cette vidéo à l’accent charmant, qui vous explique très bien comment procéder. Mais attention, il faut laisser la chair dans la carapace. Vous devez ensuite ouvrir les pinces. Pour cela, vous pouvez en effet taper dessus avec un couteau, mais je trouve cela plus simple d’utiliser un casse-noix. En plus, les pinces sont moins abîmées.

Posez ensuite vos demi homards dans un plat allant au four. Couvrez la chair de petits morceaux de beurre (n’oubliez pas d’en mettre aussi dans les crevasses des pinces), puis saupoudrez de paprika, et enfournez à 200° pendant cinq minutes.

Servez bien chaud !

Bon, maintenant qu’on a fini la tambouille, je peux te bassiner avec mon Maggi N°3, que mon copain Uli m’avait fait découvrir en Allemagne et qui est devenu un incontournable de la cuisine pour moi, en particulier des crustacés. C’est le seul mélange d’épices tout prêt que j’achète, mais on ne le trouve qu’outre-Rhin, ou bientôt sur internet. À l’origine, il doit relever le goût des volailles, mais j’avoue que je l’utilise sans aucun complexe pour… TOUT ! Pommes de terre, langoustines, poulet… Du moment que l’aliment nécessite une cuisson, c’est parfait. Quand je présente mes recettes ici, je le remplace par du paprika, mais, qu’on se le dise, pour le homard, il nous faut du Maggi N°3, un point, c’est tout ! 

Publicités

Une réflexion sur “Homard et topinambours rôtis au paprika

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s