Mes textes : 30 mai 2012

L’étreinte

tumblr_inline_nj1s2yuu6m1t3kdp8

Assise sur les marches

C’est la tiédeur qui m’étouffe

J’entends tes pas qui s’éloignent des miens
Le vent envole leur bruit

C’est la tiédeur qui m’étouffe

Autour de moi les mêmes souffles
Et le sucre qui envahit tout

C’est la tiédeur qui m’étouffe

Le coton aux alentours
Qui veillent, loin des lueurs

Oh, cette tiédeur encore
Encore
Qui nous étouffe

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s