Mes textes : 30 décembre 2010

L’ombre

5790000

Ton ombre, Paul,
Ton ombre qui ondule
M’enveloppe.

Ombrageuse Ombre de Paul
Dans la non-nuit
Rencontrée
Et sitôt envolée –
M’a volée.

De Paul l’ombre orageuse
Cette nuit-là
– Le dévolu –
M’a violée.

(Lyre.
Lyre d’Orphée. Lyre de Paul. Lyre
de personne – ô
nôtre.)

Ô Paul –
Ton ombre envoûtante.
Et je – absente –
Voutée en elle.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s